non prévu, non déterminé

Le modèle permet au matériau textuel stocké et organisé (le topos) de prendre forme et de prendre corps en fonction de la situation de lecture (interaction et interactivité). Il offre les moyens de composer des énoncés sans cesse renouvelés à partir des différentes catégories (classements et réseaux). Il permet de combiner à l’infini les textes les uns aux autres tout en conservant une cohérence.

La virtualité dont il est ici question est celle de la possibilité d’une actualisation non-prévue et non prédéterminée. Le topos est virtuel parce que son modèle lui permet de s’actualiser de manière à la fois cohérente et imprévue, parce que chacune de ses actualisations singulières est toujours une expression de son argument.


Type de document : DJ's classes : récits variables

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : CL

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

très seul

Projection en plein air.
14ème.
Juin.
L'écran n'est pas regonflé mais la musique vient de commencer.
Reggae.

J'ai bien essayé de faire un regard complice à un papa qui tenait son bébé mais le retour a été plutôt froid. J'ai senti mon cœur se glacer, se figer. Je me suis senti très seul.


Type de document : chants des griots

Auteur fictif : Griotin

Auteur réel : anonyme

Provenance du texte : Printemps de la Démocratie

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.