Tour Montparnasse

Tour Montparnasse.
Etage 30.

Le silence. La ville. Le carrefour.
Les grandes hélices de l'aération du centre commercial.
À mes pieds, le réseau. Les routes, les véhicules.
Le bruit est ailleurs. De l'autre côté des vitres.
Seul le souffle ininterrompu de la climatisation.
Charme d'un monde tenu à distance. La sueur, la course, les échéances, les doutes, les convictions et les négociations. Le corps.


Type de document : streetchroniques

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

Beaubourg frime café

Le Beaubourg frime café n’abrite pas que des membres du XIU : quotidiennement, mon très honorable et respecté professeur d’art dramatique et de direction d’acteur, Monsieur J.G., pionnier de l’actors studio, réalisateur considéré comme le Bergman d’Hollywood (est-ce un compliment ?) , assistant d’Elia Kazan, ami de Jimmy Dean, de Marilyn Monroe, de Ionesco, d’Arthur Miller, de Tenessee Williams, pygmalion de Ben Gazzara, de Carole Baker et d’Irène Jacob, témoin des scènes du grand théâtre yiddish et américain, s’y installe pour lire et pour écrire …


Type de document : streetchroniques

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : 1

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.