la reynie

La Reynie, Gabriel Nicolas de
(1625-1709)
dit "le premier flic de France".

Et non ! Il n’y a pas toujours eu des flics : la police a été créée en 1667 et La Reynie en fut le premier patron. Grand espion, il développa un immense réseau d’indics. On le compare à Vidocq .

Vous avez remarqué ? La police est créée en 1667 et, immédiatement après, la Cour des Miracles est rasée. Ca, ce n’est pas une synchronicité, non. Et rien à voir avec la sérendipité. C’est une mesure destinée à en mettre plein la vue, à prouver qu’on va faire du bon boulot, qu’on va être un bon chef de la sécurité. Une mesure d’assainissement du territoire.

L’ordre public passera-t-il toujours avant les Cours des Miracles ?


Type de document : streetchroniques

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : 1

sortants

> changer les liens

Le Capitaine L : fiche personnage

Le Capitaine L appartient à streetForce.

D’origine cimmérienne, elle est une grande voyageuse des 3 Espaces. Elle dirige l’unité des Gangsters Lyriques et donne des cours aux DJ's, des "DJ's classes".

Elle est connue du public pour ses Chroniques de Paris (streetChroniques), des textes qui paraissent illégalement sur Internet, le XIU contrôlant l’ensemble de l’information et de la création.

Le Capitaine L est à la recherche du Dernier Gardien des Nœuds, un personnage légendaire, qu’elle espère protéger du XIU et de Sgarideni

Dans les limbes interspatiales, elle communique avec Loula, le Chantre désincarné de Paris.

Dans sa vie quotidienne, le Capitaine L est complètement anonyme. Tout ce qu’on sait d’elle provient de ses chroniques, mais il s’agit sans doute de fausses informations qu’elle fait circuler pour tromper le XIU.

Enfant, le capitaine s’appelle Perce-Neige. C'est lors d'un séjour en Australie qu'elle a appris le voyage, dans la forêt subtropicale.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.