tu portes ta peau

La transparente : tu portes ta peau comme un masque qui protégerait ta béance dans une sincérité absolue. Moi, je ne sais pas me camoufler. Je préfère habiter le néant.

La dermographe : ma peau ne cache rien, elle imprime, elle exprime. Elle rapporte. Ma peau me trahit.


Type de document : minutes des mémoires absolues

Auteur fictif : Les Greffiers

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : 1

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

la mousse du café

La mousse du café dans la tasse est suave, généreuse, sensuelle. Une couleur caramel plus que moka. Quatre taches plus claires apportent une note impressioniste. Un vrai délice du regard. Amplifié quand je me souviens du goût du "mysore" bu hier en dégustation. Décuplé quand j'imagine qu'aujourd'hui, depuis ma machine personnelle, je l'ai dosé à mon plaisir. Ruiné quand je pense au prix du matériel, de son entretien, des capsules. Expresso maison.


Type de document : streetchroniques

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : 1

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.