pirate

Loula :
Quand je me suis dissoute, ce n'était pas pour lui.
Pierre, mon Pierre.
Ce n'était pas pour les fuir non plus. Eux, leurs attentes, le peuple, l'histoire.
Ce n'était ni à cause des nœuds ni à cause du cœur.
Ce n'était pas non plus pour les batailles à venir que je ne te dirai pas.
Ni pour les échecs ni pour les victoires.
Pas même pour le mot.
Tu veux savoir pourquoi, Capitaine ?

Capitaine:
Je ne crois pas.

Loula:
Tu ne veux pas l'entendre ?

Capitaine:
Je le lirai un jour. Je l'écrirai. Ne me le dis pas.

Loula:
Ne veux-tu pas comprendre pourquoi tu me parles, pourquoi tu me vois, là où rien ni personne ne m'atteint ?

Capitaine:
Je ne suis qu'un Capitaine échoué, un pirate des gréages de papier.
Et je ne sais pas garder les secrets.
S'il te plaît!
Ne me force pas à te trahir.


Type de document : minutes des mémoires absolues

Auteur fictif : Les Greffiers

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

Imprimer le texte

Pour imprimer le texte de l'élément affiché en fenêtre 1, dans un format A4 (21 x 29,7cm), cliquez sur le lien ci-dessous.
Si vous avez activé javascript dans votre navigateur, l'impression se lancera automatiquement. Sinon, vous devrez simplement utilisez le bouton Imprimer du navigateur.

imprimer le texte

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.