Rothko

Rothko : "Il ne peut y avoir d’abstraction. Chaque forme, chaque espace qui n’a pas la pulsion de la chair et des os, la vulnérabilité au plaisir et à la douleur n’est rien. Toute peinture qui ne témoigne pas du souffle de la vie ne m’intéresse pas."


Type de document : DJ's classes : classes générales

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

Voir les textes satellites

Aucun texte satellite n'a été écrit autour de ce texte.
Vous pouvez déposer un texte satellite.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.