me l'approprie

Il faut que je sois rigoureusement honnête :

La remix attitude "je me l’approprie" sert d'excuse à mon ignorance. Grâce à elle, toutes les idioties que je peux dire sont justifiées.

Je ne parle jamais d’un philosophe, d'un auteur ou de leur pensée mais de ce que, moi, j’en fais.

Je ne cherche pas à avoir raison, à être dans le vrai, à m’inscrire dans une ligne, à obtenir l’assentiment général : j’interprète comme je veux, sans avoir à rendre de comptes.

De toutes les manières, je ne peux pas me tromper puisque je procède d’une démarche intégrative en réseau : Total Personnal Remix [la pensée de l’autre devient ma pensée] [warning - limite -vigilance].


Type de document : DJ's classes : récits variables

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

.

induction

J’ai pour principe de faire et comprendre : l’induction est mon mode opératoire ; je ne crois rien sans le tester, et encore.

Ainsi cette odyssée a inventé seule ses propres règles, contraintes et protocoles, je n’ai été que dans l’obéissance d’une impulsion (besoin ), d’une écoute, d’un mouvement du corps.

"Capitaine L. est une rebelle" dit-on ... une rebelle ? Je ne connais pourtant que l’obéissance à la loi. La loi du récit, celle que dicte le livre à venir, n’en déplaise à tous ceux qui clament que le media est le message, que rien n’existe avant le mot ou encore que le sens et le symbole sont morts ... Oui. une rebelle. J’ai rejoint la résistance en territoire ennemie : j’infiltre les adeptes du tout numérique et je me bats, je me bats pour le sens et pour la métaphore.


Type de document : DJ's classes : récits variables

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.

Modes lecture
Glossaire
Historique
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.