aller vite partout

Pouvoir aller partout vite et aisément, c’est n'être nulle part.

J’ai vécu dans tant de lieux, j’ai vu tant de terres que les paysages ont fusionné et plus rien n’est consistant. L’Equateur, l’Australie, la Californie, les Vosges, les Alpes, la Toscane, Kiméria... je ne sais plus ... je ne sais plus . Le seul espace que je connaisse avec certitude est celui de mon écriture. Pas même celui de ma parole ou de ma pensée. Hors du graphe, je vis dans la contemplation absolue d’un flou total (principe d’incertitude).
Envisagez-vous les séquelles de cette attitude dans mon lien à l’autre, dans mon lien à vous ?

Au Dottore Pi


Type de document : correspondances

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Référence : Sénèque (lettre II à Lucilius)

Commentaires : aucun

Textes satellites : 1

sortants

.

Imprimer le texte

Pour imprimer le texte de l'élément affiché en fenêtre 1, dans un format A4 (21 x 29,7cm), cliquez sur le lien ci-dessous.
Si vous avez activé javascript dans votre navigateur, l'impression se lancera automatiquement. Sinon, vous devrez simplement utilisez le bouton Imprimer du navigateur.

imprimer le texte

Modes lecture
Glossaire
Historique
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.