dans un autre des mondes possibles

Dans un autre des mondes possibles, tels que les définit David Lewis dans sa théorie du "Réalisme Modal", j'existe, vous existez, tout le monde existe, mais
1. les 3 espaces ne sont pas tangibles, seul l'espace réel est pleinement manifesté ; Kiméria et Numer sont des vues de l'esprit ;
2. le Voyage renvoie à l'aventure de l'esprit sous toutes ses formes (dans une certaine mesure, tout le monde est un "voyageur") ;
3. le XIU n'existe pas en tant qu'institution mais en tant que principe de contrôle inconscient de la vie de l'esprit et de l'art, principe d'autant plus puissant que la société est mondialisée par une "hypermédiatisation" due aux Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication ; ce principe étant sans doute lié à l'hégémonie de la pensée post-moderne et déconstructionniste qui se retrouve entre autres dans la dictature de l'Art Contemporain qui n'est plus si contemporain que ça... (dans ce cas, le sigle XIU renvoie uniquement à la plaisanterie qui circule et qui déploie l'acronyme XIU en Xénophobes Intellectuels Unifiés et non pas en Xenopan Intellect Universel).

Dans cet univers parallèle, quelqu'un imagine la possibilité de notre existence et voit en nous la métaphore des enjeux de sa société hyperindustralisée et hypermédiatisée qui souffre nécessairement d'une crise identitaire et d'une crise fiduciaire encore plus poussée que la nôtre, puisque nous avons la possibilité du Voyage.

Dans ce monde, qui êtes-vous ? qui suis-je ?

Je m'imagine auteur et chercheur, tentant de concevoir le Récit variable et, pourquoi pas, d'inventer l'univers des 3 Espaces (le nôtre), en proie, bien sûr à l'inertie de la "XIU" (et non plus du XIU) qui régit les commissions d'attribution de subvention, les lieux d'arts et de savoir, etc....

Et vous, qui seriez-vous ?


Type de document : DJ's classes : classes générales

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : CL

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

pomme et café

Le modèle d’un topos crée son identité. C’est par son modèle que le topos atteint la singularité. Le modèle est à la fois le genre et le style, le ton et le sujet.

Pour chaque topos sont ainsi définis — en fonction de ses usages et objectifs — des attributs, des catégories, des thèmes, des règles, des types de documents, des dispositios, etc.

Dans le topos 3 ESPACES du Capitaine L., deux thèmes semblent dénoter avec l’ensemble du réseau thématique : le café et les pommes.

Pourquoi ces deux thèmes qui ne sont en lien ni avec Paris ni avec les Nouvelles Technologies, axes principaux de l’argument ?

La première réponse, la plus simple, serait de dire : parce que.

Parce que dans cette insensé-là se crée la singularité et l’identité. Puis vient une seconde réponse, que je ne vous livrerai pas mais que vous chercherez et dont voici un indice : parce que le café et les pommes renvoient à une problématique souterraine du topos 3 ESPACES, une problématique incarnée par Loula le Chantre dont le Capitaine retrace les mésaventures et les exploits dans la section Rhapsodie de son récit variable imprimé clandestin, L’ODYSSÉE DES 3 ESPACES.


Type de document : DJ's classes : récits variables

Auteur fictif : Arte Miss

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : CL

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.