utilité de l'argument

L’argument narratif encadre chaque élément, chaque tesselle du topos. Il justifie, il donne un sens global auquel se référer mais il n’est pas le but premier de l’écriture ni de la lecture. L’écriture et la lecture se justifient en elles-mêmes et par elles-mêmes.

Toutefois, grâce à l’argument, ceux qui ont besoin d’une narration peuvent toujours s’y reporter, en arrière plan. Les autres jouissent pleinement et simplement du plaisir des mots et des idées.

Ainsi, jamais, le lecteur ni le sens ne sont perdus car toujours la trame de l’argument est présente, permettant de contextualiser le texte lu et de le situer dans une référence fictionnelle. L’hypothèse argumentaire assume la même fonction que l’argument narratif mais pour d’autres types de lecteurs.

L’argument narratif se manifeste au travers des catégories « auteur fictif », « types de documents » et « courants narratifs » et l’hypothèse argumentaire se dévoile au travers de la catégorie « courants thématiques ».


Type de document : DJ's classes : récits variables

Auteur fictif : Arte Miss

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : CL

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

octobre à Paris

Vent. Tempête. Pluie. Soleil.
Octobre à Paris.
Pluie.
Soleil. Soleil.
Tempête.
Une feuille tourbillonne.
Une seule. Au ralenti.
Je m'en souviendrai
Une fine dentelle brune
Devant un mur de calcaire blanc.


Type de document : streetchroniques

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : 1

Textes satellites : 1

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.