j'aime les bibliothèques

Capitaine
J'aime les bibliothèques parce que leurs murs sont faits de livres.

Dottore
Vous n'aimez pas les bibliothèques.

Capitaine
Comment le savez-vous ?

Dottore
Elles vous donnent le vertige. Elles vous donnent la nausée.

Capitaine
J'aurais tant voulu aimer les bibliothèques.

Dottore
Lire ou écrire, vous avez choisi.

Capitaine
Je connais un univers conçu comme une bibliothèque.

Dottore
Non, pas comme une bibliothèque, comme un enfer.

Capitaine
Ah… vous aussi, vous l'avez visité ?


Type de document : minutes des mémoires absolues

Auteur fictif : Les Greffiers

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : 1

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

une illusion

Une illusion : l'information.
Tout serait vu, su, réel, parce que tout serait montré.
Net, vrai, indubitable.

Une crédulité : ma croyance en l'information.
Parce que partout - de mille sources différentes - je vois un fait et un point de vue, je lui prête foi.

Un totalitarisme : la contamination de l'information.
Par phénomène d'amplification une image-pensée se propage.
Rumeur.

Une malhonnêteté : se croire omniscient.
Parce que tout le savoir et le non-savoir, tous les ouï-dire et tous les vu-faire, sont à la portée d'un clic et d'un regard perdu, penser avoir le droit de se faire une opinion.
Oublier la perspective.
Nier la distance.
Tuer le discernement.


Type de document : DJ's classes : classes générales

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.