chiffre est lettre

En cimmérien européen classique, le chiffre est lettre, une consonne forcément [car l’alphabet cimmérien n’est composé que de consonnes]. Il fonctionne comme un système d’abréviations permanentes, une espèce de sténographie. La vocalisation a été intégrée ultérieurement pour faciliter la lecture. Chaque lettre [consonne] a une fonction numérique : elle est à la fois lettre et chiffre. Les neuf premières lettres permettent d’écrire les unités, les neuf suivantes les dizaines, les cinq dernières les centaines. L’exégèse cimmérienne se déroule ainsi sur un double niveau : littéraire et mathématique, les décomptes des mots, des expressions et des paragraphes permettant d’accéder à une dimension symbolique [méthode inverse du numérique où la lettre devient chiffre].


Type de document : DJ's classes : études cimmériennes

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

traditions de streetforce

1. Le but premier de streetForce est de garantir le libre passage entre les 3 Espaces.

2. Le retour au Réel est la base éthique de nos traditions, nous rappelant toujours que le Jeu enrichit la vie réelle.

3. La seule condition pour devenir DJ est le désir de voyager sans artifice technologique.

4. En matière de croyance, chaque DJ doit faire ses choix.

5. Il n'existe aucune autorité ultime au sein de streetForce.

6. Chaque unité est autonome sauf lorsque son action touche d'autres unités ou streetForce dans son ensemble.

7. StreetForce devrait toujours rester non professionnel : être DJ n'est pas un métier.

8. StreetForce ne devrait jamais être organisé, cependant nous pouvons constituer des comités de joueurs directement responsables envers l'ensemble des DJ.

9. Le nom de streetForce ne doit jamais être mêlé à des controverses étrangères au Voyage.

10. La seule référence pour toutes les décisions de streetForce est le Sens du Voyage.


Type de document : streetForce : notes internes

Auteur fictif : Anonyme

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.