définition cyborgmystique

CYBORGMYSTIQUE adj. et n., composé de cyborg et mystique

Désigne les nouvelles métaphysiques qui considèrent le symbion comme le véritable avènement pragmatique de l’union universelle spirituelle promise par tous les mythes religieux, l’assimilation des aspirations et pensées individuelles dans un collectif mental et émotionnel rendant enfin possible le réalisation de soi, l’aboutissement de l’Histoire, le retour au paradis originel, voire pour certains courants la parousie ou la résurrection des morts. Les démarches mises en œuvre pour atteindre à l’union spirituelle et à la réalisation du soi chez les cyborgmystiques se distinguent radicalement de celles prônées par les courants mystiques pré-cybernétiques : elles ne passent plus par la force de la conscience, par la contemplation, la vertu, la grâce divine ou par un rédempteur messianique mais par la technologie. Désormais, l’accomplissement individuel et collectif prend place grâce à des implants biocybernétiques qui établissant la connexion puis l’assimilation à une sphère symbiotique.


Type de document : encyclopédie du XIU

Auteur fictif : Anonyme

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

si le monde existe

Je ne sais pas si le monde existe. Si les autres. Ou bien si tout, absolument tout, n'est qu'un produit de mon imagination. Dans ce cas, quelle terrible inconscient que le mien, capable d'inventer une humanité embourbée dans la souffrance et l'ignominie, détruisant un monde dont les lois naturelles semblent cruelles…

Le voyage entre les 3 Espaces relativise douloureusement la notion de réalité. La tentation est si forte de ne pas revenir quand on peut évoluer dans des univers fictifs où tout semble si vrai. Peut-être une forme de crédulité poussée à l'extrême.


Type de document : journaux de bord

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.