faut-il le finir?

Ce livre [le bréviaire méditérranéen], faut-il le finir ?

Il suffit d’être en train de le lire. Il est comme la vie, il se lit. Il se savoure, se délecte, se déroule. Sa cadence est lente.

Méditerranéenne.

Générée par cette patience toute orientale qui sait pertinemment que le temps finit toujours par offrir la capitulation convoitée et nécessaire.

Certain de son avantage, fort, érudit, stable, protecteur, matvejevitch pierre, énumère, cite, repère, dresse des listes, sauve des patronymes, rend hommage aux philosophes et aux cartographes, aux îles et aux ports, aux estuaires et aux portulans, aux golfes et aux espars, aux marins et aux explorateurs, "leurs voyages furent difficiles, nombre d'entre eux méritent que nous mentionnions au moins leurs noms", litanie commémorative qui emporte la lecture aussi régulièrement que les vagues et qui engourdit l’esprit aussi sûrement que le soleil.

Un bréviaire de la mer du Nord eût imposé d’autres scansions.


Type de document : DJ's classes : études comparées

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

les Kimériens

Les Kimériens sont-ils uniquement le produit de l'imagination et du désir des Eréliens ?
Les Eréliens sont-ils les dieux de Kiméria ?

Cette idée a égaré plus d'un explorateur. L'Ordre des Joueurs a d'ailleurs traité Kiméria comme sa chose, son invention, sa propriété.

Mais le système est plus complexe.

Les Voyageurs façonnent une matière onirique : ils ne la créent pas. Ils sont comme les sculpteurs qui utilisent de la pierre ou de la glaise. Leurs personnages sont comme des automates, des parties du décor, des "chimères". Mais pas toujours. Il arrive qu'un personnage soit investi par une conscience et qu'il devienne pleinement vivant. Le procédé est décrit dans Pinocchio.

Rappelons également que certains domaines et continents de Kiméria sont si anciens que personne ne peut dire s’ils ont été inventés par des voyageurs ou s’ils ont précédé le Voyage.

Les Cimmériens défendent même la thèse selon laquelle le monde matériel, Erel, aurait été bâti par des Kimériens et que tous les humains seraient les descendants de ces êtres de l’imagination qui auraient migré sur Terre pour vivre une vie sensorielle totale. Nous serions tous le rêve de ceux que nous croyons rêver.


Type de document : DJ's classes : l'art du voyage

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.