tu t'endors

Tu t'endors, tu fais de jolis rêves.
Tout est calme dans ton rêve.
Tout est joyeux.

Par contre, sur le quai, il y a plein de bruits.
Des trains,
des personnes qui parlent fort,
un clochard bourré qui crie dans le vide.

Mais tu restes là,
allongée,
les yeux fermés,
la respiration lente.

Tu dors profondément sur le quai.


Type de document : chants des petits griots

Auteur fictif : Griotin

Auteur réel : Antoine Debarle

Provenance du texte : Ateliers scolaires

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

fais-moi la lecture

"FAIS-moi la lecture"

ET elle aimait qu’il ne lui réponde pas : "APPRENDS à lire".
Non il lisait, sortait des livres incongrus du fond de ses poches [des volumes].
"JE N'AI PAS DE livres, je n'ai que des volumes".

Et il aimait qu’elle ne lui réponde pas : "les volumes viennent en série".

Il n’avait pas eu besoin d’expliquer : "un volume se palpe à l'aveuglette, tu le déchiffres
Avec ton flair.
Tes mains
Ta peau
Les yeux et leur petite vision ne viennent que confirmer ce que tu as déjà senti avec ton CORPS".

De toutes les façons, il ne l’expliquait jamais : ceux qui savaient n’avaient pas besoin qu’il le leur dise et les autres n’auraient pas compris.


Type de document : chants des griots

Auteur fictif : Le Troubadour

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.