temporalité de la construction

La temporalité de la construction du réseau dépend de notre capacité à instaurer les croisements connectifs : quand nous n’avons pas le matériau, la compétence, la disponibilité ou la connaissance nécessaires pour créer la connection entre des éléments, se libèrent des espaces vides [ou plutôt des vides d'espace] dont la fonction est d’accueillir - en leur temps – les éléments connecteurs au réseau.


Type de document : DJ's classes : les réseaux

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : 1

Textes satellites : aucun

sortants

.

le récit se fragmente

Le récit variable se fragmente, se combine et s’anime en fonction du choix de son usager / lecteur.

Le sens y est restitué par le lien entre les textes, par leur juxtaposition et par le parcours unique du lecteur au sein du récit.

Simple d'usage, un récit variable conserve la narration et maintient les mécanismes essentiels d'identification. C'est un espace textuel voué à la transformation et à l'expansion.

Le récit variable peut être lu de quatre manières différentes : linéaire, multilinéaire, aléatoire et combinatoire (réseau).


Type de document : DJ's classes : récits variables

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.

Modes lecture
Glossaire
Historique
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.