des guides

Dois je considérer les mots comme des guides ?

Si j'y réfléchis, on ne fait pas d'eux ce qu'on veut : on ne peut jamais les empiler par exemple.

On ne peut pas non plus les juxtaposer sans ordre : ce serait s'exposer au non-sens.

Etrange... Le sens est par définition une direction.

Or, s'ils sont direction,les mots deviennent guides.

Mais alors... vers quoi me guide "j'ai envie de l'odeur amère d'un café chaud et de sa fumée sur mon visage" ?


Type de document : carnets personnels

Auteur fictif : Griot Farceur

Auteur réel : Eïdos

Provenance du texte : Participation

Commentaires : aucun

Textes satellites : 1

sortants

.

amoureuse des villes

Je ne suis pas tant une poète qu'une amoureuse des villes, une solitaire qui se laisse aller à murmurer follement parmi les murs immenses et à jouer de la façon la plus présomptueuse - écrire est toujours une présomption - avec son humble plume sous des amères fumées.

Au Dottore Pi


Type de document : correspondances

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.

Modes lecture
Glossaire
Historique
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.