me l'approprie

Il faut que je sois rigoureusement honnête :

La remix attitude "je me l’approprie" sert d'excuse à mon ignorance. Grâce à elle, toutes les idioties que je peux dire sont justifiées.

Je ne parle jamais d’un philosophe, d'un auteur ou de leur pensée mais de ce que, moi, j’en fais.

Je ne cherche pas à avoir raison, à être dans le vrai, à m’inscrire dans une ligne, à obtenir l’assentiment général : j’interprète comme je veux, sans avoir à rendre de comptes.

De toutes les manières, je ne peux pas me tromper puisque je procède d’une démarche intégrative en réseau : Total Personnal Remix [la pensée de l’autre devient ma pensée] [warning - limite -vigilance].


Type de document : DJ's classes : récits variables

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

on fait circuler

Grâce à internet,
on fait circuler des informations,
on fait circuler des émotions,
on fait circuler du savoir,
de l'amusement.

Enfin, bref, bon,
c'est le plaisir d'internet.

La circulation.

Enfin, ça pourrait l'être, si on avait pas tous ces barrages, ces check-points, ces surveillances ...

Imaginez, un internet libre ... libre non pas seulement de recevoir mais aussi d'émettre.

On dit, que quelque part, il existe un internet libre.
On dit que des DJ's, des Dream Jockeys, l'auraient construit.
On dit que ces DJ's appartiennent à un groupe qui s'appelle streetForce...

On dit ...


Type de document : on dit que

Auteur fictif : Anonyme

Auteur réel : Bernard

Provenance du texte : Printemps de la Démocratie

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.