chiffre est lettre

En cimmérien européen classique, le chiffre est lettre, une consonne forcément [car l’alphabet cimmérien n’est composé que de consonnes]. Il fonctionne comme un système d’abréviations permanentes, une espèce de sténographie. La vocalisation a été intégrée ultérieurement pour faciliter la lecture. Chaque lettre [consonne] a une fonction numérique : elle est à la fois lettre et chiffre. Les neuf premières lettres permettent d’écrire les unités, les neuf suivantes les dizaines, les cinq dernières les centaines. L’exégèse cimmérienne se déroule ainsi sur un double niveau : littéraire et mathématique, les décomptes des mots, des expressions et des paragraphes permettant d’accéder à une dimension symbolique [méthode inverse du numérique où la lettre devient chiffre].


Type de document : DJ's classes : études cimmériennes

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

dentiste

10h30. dentiste.

* RFM [radio pop : 1er indice socioculturel]

* lecture + ou - habituelle des antichambres des salles de tortures barbaro-sadiques autorisées pour motifs sanitaires (méfiez-vous des dentistes!) :

- le magazine de l’optimum (minimum)
- muteen : il y a une vie avant 20 ans (évidemment)
- la revue des montres (¿ ¡ ça existe ! ?)
- l’officiel de Paris, de la couture et de la mode (et l'officieux c'est quoi?)
- jalouse (pas d’accroche - le titre se suffit à lui-même)

A quand Sofa ? Nova Mag ? Mouvement ? Beaux arts ?

Dans le meilleur des cas, on trouve de vieux Inrockuptibles.


Type de document : streetchroniques

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.