le temps d'Erel

Bien que le temps d'Erel s’écoule linéairement, il n’est pas linéaire en soi.

Il est sensible aux anachronismes, ces attachements au passé qui nous retiennent fixement en un point révolu que nous refusons de quitter par nostalgie, rancune, douleur ou rage.

Il se prête également à la prospective, cette maladie de l’anticipation anxieuse ou de la rêverie aliénante.

Souvent il s’abandonne à la circularité, nous entraînant sans cesse dans les mêmes enjeux jusqu’à ce que nous les résolvions.


Type de document : DJ's classes : l'art du voyage

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

est-ce une liberté

Ecrire, est-ce une liberté ?
C’est une soumission, une capitulation. Une impuissance.
Quand j’écris, j’accomplis mon destin.
J’évite la souffrance de garder tous ces mots et toutes ces pensées en latence.
Je ne crée rien, j’obéis : j’affronte ce bouillonnant néant.


Type de document : carnets personnels

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : 1

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.