essaim Lumière

missie dit : Avons repéré un colloque avec artistes et chercheurs. Peut-être l’occasion d’un essaim.

cap'tain dit : Colloque officiel ou résistant ?

missie dit : Officiel.

cap'tain dit : Colloque officiel. Attention XIU.

missie dit : Artistes et chercheurs. Attention Voyageurs.

missie dit : Quel type d’essaim ?

missie dit : Campagne SMS à partir d’un numéro sécurisé. Borne d’émission en Kiméria.

cap'tain dit : Où le colloque ?

missie dit : Ecole Nationale Supérieure du Cinéma Louis-
Lumière. Noisy-le-Grand.

cap'tain dit : Pourquoi nous en charger au Gang Lyrique ? Transmettons l’essaim aux DJ’s Images.

missie dit : Parce que tous les arts ont des points de contact.

cap'tain dit : :-) tu connais tes classiques.

missie dit : J’essaie cap’tain.

cap'tain dit : Le repérage est fait ?

missie dit : A faire.

cap'tain dit : Ok. Je m’en occupe.

missie dit : Pourquoi ?

cap'tain dit : Trop dangereux. Institution accréditée XIU. Je peux m’éclipser n’importe quand.

missie dit : Moi aussi.

cap'tain dit : Mais toi, tu gardes ton apparence de l’autre côté, Missie…

missie dit : Quelle excuse ! Dis plutôt que tu veux noircir tes carnets et alimenter tes streetkroniks.

07/10/06 — 22 :05 — messagerie instantanée


Type de document : minutes des mémoires absolues

Auteur fictif : Les Greffiers

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : CL

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

pour affronter la navigation

"Pour affonter la navigation, il faut des intérêts puissants. Or les véritables intérêts puissants sont les intérêts chimériques", dites-vous, Monsieur Bachelard. Comme je vous comprends !

Capitaine, j’ai tant navigué et celle-ci n’est pas la moindre de mes odyssées, il m’a fallu bien plus que le courage ou le besoin pour l’affronter ! Il m’a fallu tous mes rêves, c’est à dire tout le fragile et le puissant de mon essentiel, de mon parcours, de mon vécu et de mon à-vivre.

Et c’est pourquoi rien ne m’arrêtera car, dans cette odyssée, je traverse ou je sombre …

A Gaston Bachelard


Type de document : correspondances

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.