ce que je dois

Dans l’odyssée du récit variable, ce que je dois à Calvino, je ne le lui dois pas au nom de l’Oulipo. Je le lui dois au nom des Villes invisibles, de Kublai Khan, de Marco Polo.


Type de document : DJ's classes : récits variables

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : CL

Référence : Les Villes Invisibles, Italo Calvino

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

savon de Marseille

Le bruit du papier kraft qui empaquette le savon de marseille à la lavande acheté dans l'échope mystérieuse de la rue Molière.

Deux vendeuses placides - deux sœurs ? - assises dans la pénombre entre les tasses de porcelaine, les ours en peluche et les boîtes banania.

Et les rangées de savon de Marseille. À la fleur d'oranger, à la vanille, au jasmin, à la cannelle. Rose, brun, blanc, violet.

Il Dottore Pi m'accompagne. Il est de passage dans notre époque. Il plaît aux tenancières.

Un passage n'est pas très loin… Je le sens…


Type de document : carnets du jeu

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.