Esthétique du sommet

Non pas atteindre, non pas décrire ni isoler, mais porter toute son attention à la cime.

Plus qu'un condensé : l'essence.

Et de cime en cime, d'essence en essence, se construit le réseau, se construit le sens, se construit le récit.

Esthétique du sommet. Ou de la profondeur. Dans tous les cas, du relief.


Type de document : DJ's classes : récits variables

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : CL

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

si dans le baroque

Si dans le baroque on retient les notions de "multiplicité", d'"inachevé", de "courbes et d'enchevêtrements",
alors topos et récits variables sont baroques.

Si dans le baroque, on retient l’idée de "perles",
alors topos et récits variables sont baroques car relatifs au Jeu des Perles de Verre.

En revanche, si dans le baroque, on retient la notion d'"ornementation",
alors topos et récits variables ne sont pas baroques.


Type de document : DJ's classes : récits variables

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : 1

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.