pain d'épice

Il était mince et grand
Avec des yeux perçants
Comme des aiguilles.

Ses cheveux blonds et lâches
Faisaient comme une tache
Sur son teint pain d'épice.

Son visage était lisse,
Sans barbe ni moustache,
Et un sourire farouche
Dansait dessus sa bouche.

Qui était-il ?
D'où venait-il?

Mystère!


Type de document : carnets personnels

Auteur fictif : P'tit Gars

Auteur réel : Robert Browning

Provenance du texte : Liste de l'éducation nationale

Référence : Le joueur de flûte de Hamelin

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

Virilio

Monsieur Virilio nous apprend que les images enregistrées et projetées ne sont pas les descendantes directes de la peinture mais celles de la lumière électrique, que les objectifs et caméras en tout genre ne remplacent pas les pinceaux mais les lunettes : les technologies d’enregistrement et de projection servent à voir, pas à faire semblant.

Comme la lumière montre ce que le noir cache, ces technologies montrent ce que le temps et/ou la distance ne nous permettent pas de voir et d'entendre ; d'une certaine manière elles font comme si le temps et l'espace n'existaient pas et que seuls existaient l'ici, le point où je suis, et la vitesse qui me donne l'image que j'attends.

Je ne bouge plus et tout vient à moi. Je deviens le centre de tout. De tout ? En tout cas pas du réel, le réel qui prend forme dans le relief. Je deviens le centre d'un imaginaire qui habite la surface plate des écrans.

(remix 47)


Type de document : chants des griots

Auteur fictif : Anonyme

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.