les quatre paroles

Le Récit est notre origine, notre voie, notre moyen et notre destination. Nés du Récit, nous vivons en lui, nous le créons et nous le portons.

Le Récit nous précède et nous constitue. Pourtant, nous le choisissons.

Chaque parole, chaque représentation, chaque expression du Récit est unique. Aucune ne le restitue. Aucune ne le révèle. Le Récit se ressent dans l'infini de ses variables au moment même où il prend forme.

Garder le Récit n'est pas notre fonction ni notre nature. C'est notre nécessité. Un élan, un sens, un mouvement, que rien ne peut arrêter. Se soustraire au Récit, c'est mourir au plus intime de notre essentiel.

Celui et celle qui sait cela de soi est un Cimmérien.


Type de document : archives cimmériennes (XIU)

Auteur fictif : Anonyme

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : CL

Commentaires : 1

Textes satellites : aucun

sortants

.

un choc

Finalement, tu as été mon choc.
Ni plus ni moins.

Un épisode qui m'a rappelé que les hommes sans voyage sont dépourvus de profondeur.
Une surface fuyante où mon regard glissait sans percer.
Des baisers sans saveur.
Des ébats vides et insensés.
Un pur mensonge pas même une illusion.

Fallait-il que tu viennes ?
Fallait-il que tu aspires à percer mon territoire irrationnel et singulier ? Fallait-il que tu feignes ?

Tu ne m'aimais pas.
Je ne t'aimais pas non plus.

Ainsi étais-tu toi aussi mon déni.

Mais au moins, tu n'étais pas mon infidélité...



Type de document : carnets personnels

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : CL

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.

Modes lecture
Glossaire
Historique
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.