me rend

"Me rend" se traduit-il ¿ me vuelve o me torna?

Cette distinction, de la langue castillane, qui oppose "volverse" à "ponerse/tornarse" manque à la langue française.

Elle introduit la problématique de la [ permanence/impermanence ] de la transformation : Quand la modification est [ irréversible ], on emploie [ volver ] ; quand elle est [ passagère ], on lui préfère [ tornarse ] ou [ ponerse ].

Il est intéressant de noter que [ volver ] signifie par ailleurs [ revenir ], comme si un changement définitif n’était pas une évolution mais une involution, le retour à un état naturel perdu.

Pour ma part, j’ai beaucoup de mal à utiliser "volver" car je ne sais pas croire au définitif, aux jamais et aux toujours. C’est pourquoi je me joins à Mercedes Sosa pour chanter :

"Cambia lo superficial, cambia también lo profundo, cambia el modo de pensar, cambia todo en este mundo ... y asì como todo cambia que yo cambie no es extraño"

"change le superficiel, change aussi l'essentiel, change la façon de penser : dans ce monde tout doit changer ... et puisque tout change, si moi aussi je change, pourquoi s'en étonner ?"


Type de document : DJ's classes : études comparées

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

.

Présentation de la Castalie

La Castalie est un centre d'entraînement construit en Kiméria par l'Ordre des Joueurs des Perles de Verres pour former certains de ses Lusores (lusores).

Le Jeu pratiqué en Castalie n'est pas dédié au Voyage mais à l'Esthétique, au Beau : il est purement intellectuel et contemplatif. D’ailleurs les Castaliens ignorent qu’il existe plusieurs espaces et ne quittent jamais la Castalie. Ils vivent en Castalie comme si c’était le monde réel.

Autour du Centre d’entraînement s’est construit une vaste Province.

Les Lusores castaliens sont tous des hommes.

Recrutés quand ils sont enfants, ils sont issus de grandes lignées de l’ordre ou bien ils sont kidnappés.

Modes lecture
Glossaire
Historique
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.