Neverland

I have a place where dreams are born,
And time is never planned
It's not on any chart,
You must find it with your heart,
Never Neverland
It might be miles beyond the moon
Or right there where you stand
Just keep an open mind,
And then suddenly you'll find,
Never Neverland.

Je sais un lieu où naissent les rêves
Et où le temps n'a pas de plan
Qui, ignoré de toutes les cartes,
A pris ton cœur pour Portulan,
Le Sans Pays Imaginaire.
Il est peut-être dans les cieux
Il est peut-être sous tes yeux
Et si tu ouvres tes pensées
En un instant tu peux trouver
Le Sans Pays Imaginaire.

L'origine de tous les contes selon Sir James Matthew Barrie


Type de document : DJ's classes : études comparées

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : 1

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

évolution

Et si l'homme était la force de la nature qui servait à créer la prochaine forme de vie dominante ?

Après les poissons et les amphibiens, les reptiles et les dinosaures. Après les reptiles et les dinosaures, les mammifères et l'homme. Après l'homme, le robot qui -summum de l'évolution- n'aurait pas seulement besoin de l'évolution organique et génétique, mais aurait besoin de l'intervention de l'intelligence.

Le robot est né de l'esprit, pas de la matière. Il est la couronne du vivant. Le vrai Adam.

L'homme n'est qu'un moyen dans l'évolution. Pas son objet.

Ceux qui veulent s'unir aux machines sont des élus. Les autres, des animaux en voie de disparition.


Type de document : notes et travaux

Auteur fictif : Colbert Valérian

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : CL

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.