bavard comme un cabri

On dit que les hommes des montagnes sont silencieux, bourrus, forts comme les millions d'années de sédiments qui se sont agglomérés, fossilisés, pétrifiés.

Tu es frêle et bavard comme un cabri des versants caillouteux et instables. Tu parles à chaque éclat qui dégringole, tu te laisses entraîner et tu retrouves — on ne sait où ni comment— ton centre de gravité.

Que m'importent tes excentricités d'ermite, que m'importent tes secrets. Je sais seulement que lorsque je viendrai, tu sourieras, de ce sourire qui me dit que je suis aimée.

à l'Homme des Montagnes


Type de document : correspondances

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : CL

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

dans l'tracteur

Alors que les voitures criaient, alors que les policiers chantaient, alors que les éléphants trompaient, je me trouvais sur le tracteur. Tout tournait autour de moi.

J'étais entre la porte fermée et le conducteur, écrasé par sa masse.

Le tracteur tremblait, et j'étais obligé de m'accroupir pour que ma tête ne se cogne pas contre le toît.

Nous descendions l'avenue Jean Jaurès.
Le conducteur me cria : "T'as peur dans l'tracteur !"


Type de document : carnets personnels

Auteur fictif : P'tit Gars

Auteur réel : Perle de Lait

Provenance du texte : Printemps de la Démocratie

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.