silhouette

De moi, je ne connais que ma main. Droite. Qui tient la plume.
Et la gauche. Qui porte la pomme - jaune, orange ou rouge mais jamais verte - à ma bouche.

J'éprouve également une réelle familiarité pour le bout de mon nez qui occupe toujours une fraction de ma vision.

J'aperçois mes jambes, évidemment. Mais sous un angle peu significatif.

Quant à mes pieds, j'ai tendance à les oublier. Toutefois, je les identifie clairement.

En revanche, je ne sais rien de ma silhouette.
Si. Peut-être. Quand j'observe mes habits suspendus.
Comme un phénomène de déjà-vu...

Mais toi, Loula, je te vois. Tu ne me ressembles pas.


Type de document : minutes des mémoires absolues

Auteur fictif : Les Greffiers

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : CL

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

ubiquité et simultanéité

A l’ère des NTIC (nouvelles technologies de l'information et des communications)

A.
* l’ubiquité (1) - due à la vitesse - abolit les distances et la spatialité en faveur du temps.
* la simultanéité (2) – due au réseau - abolit la succession et le temps en faveur de l’espace.

B.
L'annulation mutuelle de l’espace et du temps rend caduque leur distinction.

C.
L’ubiquité (1) – selon Monsieur Virilio – entraîne l’inertie, le repli sur soi; en revanche la simultanéité (2) entraîne un mouvement perpétuel d’expansion réticulaire et fractale.

Comment cette inertie et cette expansion s’accommodent-elles l’une de l’autre ? Quelles conséquences découlent de leur conjonction ?

Enigme posée aux postulants à streetForce.


Type de document : DJ's classes : énigmes et exercices

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.