choc

Passer
de la Porte d'Aubervilliers
aux Batignolles :
quel choc…

Il y a deux mondes.

C'est flagrant.

La différence est stupéfiante.
Inqualifiable.


Type de document : chants du chœur

Auteur fictif : Le Chœur

Auteur réel : anonyme

Provenance du texte : Printemps de la Démocratie

Commentaires : aucun

Textes satellites : 1

sortants

.

je ne te vois pas

Capitaine L
Je ne te vois pas mais je sens que tu es là.

Loula
Sous l’impulsion de tes dix doigts

voix I
Que voit le scribe ? Que voit-elle ?

Loula
Je ne sais pas si j’ai existé en-dehors de l’encre, des pixels et des hertz. Le sais-tu toi?

Capitaine L
Je sais si peu.

voix II
Que sait le scribe ? Que sait-elle ?

Capitaine L
Ce que j’ai écrit, l'ai-je vécu ? Je ne m’en souviens pas. T’en souviens-tu, toi ?

Loula
J’ai tant de souvenirs.

voix I
Que sait le chantre, que sait-elle ?

Loula
Je me souviens de lui, je me souviens des autres, je me souviens de toi
Tu marchais dans ces quartiers que je récitais.

Capitaine L.
J’ai scruté tant de visages perdus et déchirés. Vagabonds.

voix II
Que dit le chantre, que dit-elle ?

Capitaine L.
A chaque fois je te reconnaissais. Je croyais.

Loula
Hagarde et démunie, je clamais les mots de Paris
Ton double Capitaine

voix I
Inverses et parallèles

voix II
Croisées


Type de document : minutes des mémoires absolues

Auteur fictif : Les Greffiers

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : 1

Textes satellites : aucun

.

Modes lecture
Glossaire
Historique
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.