définition cyborgmystique

CYBORGMYSTIQUE adj. et n., composé de cyborg et mystique

Désigne les nouvelles métaphysiques qui considèrent le symbion comme le véritable avènement pragmatique de l’union universelle spirituelle promise par tous les mythes religieux, l’assimilation des aspirations et pensées individuelles dans un collectif mental et émotionnel rendant enfin possible le réalisation de soi, l’aboutissement de l’Histoire, le retour au paradis originel, voire pour certains courants la parousie ou la résurrection des morts. Les démarches mises en œuvre pour atteindre à l’union spirituelle et à la réalisation du soi chez les cyborgmystiques se distinguent radicalement de celles prônées par les courants mystiques pré-cybernétiques : elles ne passent plus par la force de la conscience, par la contemplation, la vertu, la grâce divine ou par un rédempteur messianique mais par la technologie. Désormais, l’accomplissement individuel et collectif prend place grâce à des implants biocybernétiques qui établissant la connexion puis l’assimilation à une sphère symbiotique.


Type de document : encyclopédie du XIU

Auteur fictif : Anonyme

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

.

perle baroque

Avant que le substantif ne s’impose à la fin du 19ème pour désigner un style, le mot ‘baroque’ fut abondamment utilisé comme adjectif dans le sens péjoratif de grotesque, bizarre, surchargé, confus et désordonné, artificiel et surfait.

J’ai du mal à comprendre pourquoi ce vocable a hérité d’une connotation si négative.

Parce qu’il désigne à l'origine une perle irrégulière et mutine qui résiste à la perfection ?

Mais, cette perle me touche ! Et le baroque aussi.

Parce que cette imperfection et cet inachevé résistent au modèle classique, à la rationalité et à la pensée de l’imitation réaliste (perspective), parce que le baroque relève de l’anamorphose salutaire.
(quand le baroque brille)


Type de document : DJ's classes : classes générales

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.

Modes lecture
Glossaire
Historique
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.