quelques pas

Après avoir fait quelques pas à peine, ils arrivèrent sur la grande place du marché, qui était particulièrement pittoresque. Les maisons, tout autour, étaient en dentelles de sucre. Il y avait des balcons à tous les étages, et au centre de la place se dressait un grand obélisque blanc, en pièce montée, autour duquel jaillissaient, de quatre fontaines merveilleusement sculptées, de l'orangeade, de la limonade, et autres délicieuses boissons sucrées ; le bassin était rempli d'une crème des plus appétissantes. Mais ce qu'il y avait de plus ravissant, c'étaient les adorables petits personnages surgis en foule de toutes parts, riant, chantant et plaisantant, ceux-là mêmes qui faisaient le joyeux tapage que la petite fille avait entendu de loin. Il y avait des dames et des messieurs aux splendides atours, des Arméniens et des Grecs, des Juifs et des Tyroliens, des officiers et de simple soldats, des prêtres, des bergers, des clowns, tout autant d'individus différents qu'il en existe sur la Terre.


Type de document : chants des petits griots

Auteur fictif : Miss Tigri

Auteur réel : Hoffmann

Provenance du texte : Liste de l'éducation nationale

Référence : Casse Noisette

Commentaires : aucun

Textes satellites : 1

sortants

.

perpétuel inachevé

Apaideusia - manque d'éducation

Métaphysique d'Aristote : c'est manquer de formation que de ne pas distinguer ce dont il faut et ce dont il ne faut pas chercher démonstration.

???

Humilité ou soumission ? Sagesse ou renoncement ?

Ne manquerai-je pas toujours d'éducation et de formation ? Je ne crois qu'au chemin. Pas à l'aboutissement. Ma stabilité est le perpétuel inachevé.


Type de document : carnets personnels

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.

Modes lecture
Glossaire
Historique
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.