rousse

Rousse.

Les cheveux roux, comme une toile d'Epeir diadème, quand je traverse.

Le visage anguleux et volontaire, me dit-on.

Rousse.

Enfant, déjà. Quand je conduisais le Train aux Etoiles. Depuis combien de temps n'ai-je plongé dans ce souvenir ? Le Train aux Etoiles. Il a fallu que cet enfant inquiet et exigeant, ce petit Griot, me le rappelle. Le Train aux Etoiles.

"Prochain arrêt, la Lune. Prenez garde aux fusées à votre descente sur le quai."

Ainsi, je ne rêvais pas. Je voyageais... Rousse avec des couettes.

Rousse. Une coquetterie de Capitaine...


Type de document : carnets du jeu

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : CL

Référence : La Maison de Poupées, C. Lipsyc et M-E. Mehrenberger

Commentaires : 1

Textes satellites : aucun

sortants

.

l'attente

L'attente est un vampire qui nous vide de l'instant présent. Nous perdons le sens de l'acquis, nous nous projetons dans la prospective. Maintenant n'existe plus. Il cède sa place à l'espoir ou au doute.

Il n'est qu'un seul remède à l'attente. Ne pas attendre. Varier l'objet de son attention.

Je ne vous attends pas, mon ami. Je n'attends pas nos retrouvailles. Et je ne vous attendrai jamais.

C’est ma condition.

Au Dottore Pi


Type de document : correspondances

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.

Modes lecture
Glossaire
Historique
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.