XIU Totem

S’asseoir par terre sur les pavés devant Beaubourg au soleil en octobre dans un T-shirt à bretelles comme sur la plage – s’allonger un mardi au calme ( les musées sont fermés le mardi, vous savez ) : quel besoin y-a-t-il de faire la révolution ou de voyager ? S’allonger ! Le ciel est bleu à travers les tubes transparents de la monumentale construction pompom-pidou – tout paraît si beau – je kife ! L'écran turquoise m’offre même un peu d’océan – tiens! ... un dé géant doré genre le "haricot de jacquot" .( XIU Totem)


Type de document : streetchroniques

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

Le Chœur et le Petit Chœur

Le Chœur appartient au récit et non pas aux 3 Espaces. C’est depuis le récit qu’ils ont accès aux personnages. Le Chœur est peut-être constitué des voix vivantes des Mémoires Absolues

Voix I & Voix II : deux femmes qui parlent entre elles des personnages principaux, de leurs états d’être, de leurs faits annexes. Il leur arrive de s’adresser directement aux personnages, en particulier à Loula et au Capitaine.
Ces deux Voix sont empruntées (remixées) à India Song où Marguerite Duras développe le principe des voix externes au récit.

Le Coryphée : il dirige le chœur et fait des monologues

Le Chœur : polyphonie de voix qui racontent les personnages

Le Petit Chœur : chœur d’enfant, ensemble de voix.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.