demain viendra

Tes baisers ont exploré l'orée de mon territoire, avec réelle présence. Aucune hésitation ni précipitation.

"Demain viendra", disaient-ils. "Vivons aujourd'hui pour son présent, pour sa conquête surprise et sereine."

"Demain viendra", me disais-tu, en penchant ta tête contre la mienne, en cherchant mes mains, mouvement commencé il y a longtemps déjà.

Dis-moi, ce désir, cette affection, cette appétence, cette joie, nous appartient-elle, à toi, à moi, ou bien s'est-elle accumulée au fil des ans comme un capital attendant échéance ?

Sommes-nous la cause de cette rencontre ou son hasard ?

Serons-nous à la hauteur de tout ce potentiel que nous portons ?


Type de document : carnets personnels

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : CL

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

Le XIU et l'Ordre des Joueurs

En Occident, au début du Moyen Age, les Adeptes décidèrent de recruter leurs pairs parmi une élite sociale et intellectuelle et de ne plus attendre que des postulants au Voyage viennent à eux, poussés par un appel mystérieux.

Ils focalisèrent dès lors leurs travaux sur la création de vortex artificiels, mécaniques ou alchimiques et développèrent une science occulte : l’œuvre. A notre époque, l’œuvre se poursuit dans les laboratoires de génétique et de cybernétique.

Pour mener à bien leur œuvre, les Adeptes fondèrent l’Ordre Secret des Joueurs des Perles de Verre, ordre dirigé par un Magister Supremus.

Cet Ordre devint de plus en plus puissant, élargissant ses alliances aux Adeptes de tous les continents et cherchant à affaiblir, partout où il le pouvait, l’influence des Nomades.

Au XXème siècle, l’Ordre des Joueurs donna naissance au XIU qui gouverne aujourd’hui les Arts et Métiers au niveau planétaire.

Le XIU se partage en deux organisations : l’institution officielle des Arts et Métiers et l’Ordre Secrets des Joueurs.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.