lunettes 3D

J’ai vu récemment un reportage sur un prototype de lunettes numériques 3D qui effacent de la vision périphérique les éléments indésirables et perturbateurs comme, par exemple, les panneaux publicitaires : elles arrangent le réel.

Mais prolongeons – pour rien, pour rire - cette liste d’éléments indésirables qu’on pourrait éradiquer de notre conscience et de nos sens : les vagabonds, les ruines, les étrangers, les gros, les roux, les vieux, les agressions, les supplices, les abus, les policiers, les caméras de surveillance, la pollution.

Question subalterne: que voit-on à la place ? Mais ce qu’on veut, bien sûr : anges, cascades ou porno. C’est au choix.


Type de document : streetchroniques

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

Kiméria

"Kiméria" est le second des 3 Espaces, l’espace des rêves et des contes. Il n’est pas soumis aux mêmes lois temporelles et physiques qu’Erel, le premier espace, l’espace de la vie quotidienne.

Les habitants de Kiméria sont des Kimériens, des chimères, ils sont faits de la matière même des rêves. Ils ne changent pas, ne vieillissent pas et obéissent à leur fonction. Parfois, ils accèdent à la conscience et au libre arbitre et deviennent comme Pinocchio, des êtres pleinement vivants.

La géographie de Kiméria est mouvante, elle obéit en partie aux mythes et aux rêves des êtres vivants (les Eréliens, les habitants d'Erel, ne sont pas les seuls être vivants).

Elle possède six continents : l’Europe, l’Amérique, l’Afrique, l’Asie, l’Océanie et Valinor (que certains appellent l'Atlantide).

Quelques lieux de Kiméria qui servent de cadre aux aventures du Récit des 3 Espaces : la Cour des Miracles, le Marché, la Toscana, le Fleuve Léthé et ses abords, la Rivière Sérendipité et ses abords, la Castalie, les Halles, le Bureau de l’Ordre.

Un détail : on dit en Kiméria comme on dit en Avignon.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.