boutboul

Françoise Boutboul
Psychologue - Psychanalyste
Consultations sur rendez-vous

Françoise Boutboul marque notre époque à la fois par sa personnalité, son puissant intérêt pour l'enfance et sa décision d'œuvrer de tout son impact médiatique à la Cause des Enfants. Elle le fait au nom de la psychanalyse. Sur le thème de l'enfance en souffrance, elle rencontre la reconnaissance du grand public, auquel elle s’adresse par la radio tous les mardis après-midi sur France Culture. Les raisons de son succès valent d'être repérées. En effet, sa vocation première : devenir, dit-elle, "médecin d'éducation" - deux termes apparemment antinomiques - l'amène à innover en posant que, dès sa naissance, le bébé est un sujet. Et un sujet à part entière puisque plongé dans le monde de la parole. Elle s'inscrit là dans la mouvance de Jacques Lacan.
Le Monde, 15 juillet 1976


Type de document : streetchroniques

Auteur fictif : Anonyme

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : 1

sortants

> changer les liens

Les écrits personnels

Il s'agit des écrits personnels des personnages du Récit des 3 Espaces.

Les Carnets Personnels, les Notes et Travaux, les Correspondances et les Vers peuvent avoir pour auteurs tous les personnages protagonistes sauf Loula qui ne sait pas écrire. Les rapporteurs ne sont pas considérés comme des personnages protagonistes et ne peuvent pas avoir des écrits personnels.

Les Carnets de Jeu et les Journaux de Bord peuvent avoir pour auteurs les DJ, les Lusores, les Voyageurs Indépendants et P’tit Gars.

Carnets Personnels
Les Journaux intimes des personnages.

Carnets de Jeu
Carnets de notes des personnages concernant la technique du voyage.

Carnets de Voyage et journaux de bord
Carnets de voyage des personnages.

Notes et travaux
Notes et travaux personnels des personnages – les fabliers de Humby, les bestiaires du ’Dottore Pi appartiennent à cette souche

Correspondances
Correspondances des personnages.

Vers et Proses
Poésie écrite par les personnages.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.