types de vortex

Les plus souvent, on dénombre 5 types différents de vortex.

1. les vortex stables, ceux dont la position (sur Erel) ne varie pas.
Il existe 3 différentes catégories de vortex stables :
— les vortex stables exacts, qui mènent toujours au même endroit (en Kiméria ou en Numer) ;
— les vortex stables approximatifs dont la destination oscille autour d'un centre fixe ;
—les vortex stables probables dont la destination appartient à un ensemble déterminé de lieux.

2. les vortex spontanés, qui jaillissent (en Erel) de façon totalement imprévisible : on ne sait pas où ni quand ils apparaissent, on ignore également vers où ils mènent, on ne peut pas même prévoir avec exactitude combien de temps ils resteront ouverts. Ces vortex peuvent happer des non-voyageurs.

3. les vortex saisonniers qui s'ouvrent à certaines périodes de l'année en des régions repérées. Certains considèrent les vortex saisonniers comme un sous-type de vortex stables. D'autres estiment que le flou concernant chacun des paramètres du vortex (date, point de départ, point d'arrivée) distingue radicalement les vortex saisonniers des vortex stables.

4. les vortex artificiels créés par la technologie des adeptes. Ces vortex artificiels sont créés par des instruments de taille variable qui peuvent être aussi vastes qu'un bâtiment ou aussi petits qu'un implant cérébral.

5. les vortex mentaux générés par l'esprit des voyageurs nomades.

Il existe une controverse qui oppose ceux qui pensent que les nomades créent un vortex par leur esprit et ceux qui pensent que les nomades n'ouvrent aucun vortex, qu'ils changent la nature même de leur matière corporelle (variation de type vibratoire) ou bien qu'ils se téléportent (transfert de l'information).


Type de document : DJ's classes : l'art du voyage

Auteur fictif : Arte Miss

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : CL

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

.

deux imaginations

Il est deux imaginations pour Bachelard.

L’imagination formelle, imagination de surface, de la nouveauté et l’imagination matérielle, imagination des profondeurs, du primitif, de l’éternel, de l’élémentaire.

L’imagination matérielle a un poids, un toucher, elle est aussi familière au sensoriel qu’au mental.

Ces deux imaginations se distinguent sans s’opposer : peut-on réellement dissocier l’abstrait du concret, la forme de la matière, la surface de la profondeur, l’intérieur de l’extérieur ?

Il est certain que l’imagination matérielle utilise l’élémentaire pour s’inséminer [l’eau, la terre, le feu, l’air]. Elle est essentiellement alchimique. Mais d’autres substances peuvent prétendre au statut de matière symbolique : pour cela elles doivent impérativement porter la dualité bénéfique / néfaste à l’exemple du feu qui réchauffe ou calcine.


Type de document : DJ's classes : récits variables

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.

Modes lecture
Glossaire
Historique
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.