la mousse du café

La mousse du café dans la tasse est suave, généreuse, sensuelle. Une couleur caramel plus que moka. Quatre taches plus claires apportent une note impressioniste. Un vrai délice du regard. Amplifié quand je me souviens du goût du "mysore" bu hier en dégustation. Décuplé quand j'imagine qu'aujourd'hui, depuis ma machine personnelle, je l'ai dosé à mon plaisir. Ruiné quand je pense au prix du matériel, de son entretien, des capsules. Expresso maison.


Type de document : streetchroniques

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : 1

Textes satellites : aucun

sortants

.

un vrai mec

Quand un mec - un vrai, un prototype du genre gadget/bricoleur/électronique/football/jeux téléguidés - prend la ligne 14 pour la première fois, généralement il est comme un fou et fonce à l'avant en riant béatement.

"J'ai toujours rêvé d'être à l'avant du train, à la place du conducteur !"

(La ligne est automatique. Pas de conducteur. Pas de cabine. Pas de grève. Généralement pas d'incident. Le pied en somme.)


Type de document : streetchroniques

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.

Modes lecture
Glossaire
Historique
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.