jalouse de

Les émotions et les enjeux décrits par Madame Duras, bien souvent, me coupent de la magie de sa lettre. Je n'aime pas ses personnages. Jamais. Ils me sont inconnus. Ou presque.

Parfois un ressenti suspendu entre deux vides m'accroche. Adhérence si totale que j'aspire tout le reste jusqu'à — non pas l'ivresse — mais l' « éculement ».

Peut-être. Peut-être aussi parce que dans le miracle de ses transgressions, je ne perçois aucune tendresse. Seulement la dissection.

Je me donne à Madame Duras dans un masochisme intense. Celui d'un corps qui recherche le plaisir dans la douleur. Douleur de ne pas appartenir à. Jubilation jalouse.

Jalouse de Duras et de Baricco.


Type de document : DJ's classes : études comparées

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

Petit Bonhomme

Un enfant regarde par la fenêtre
dans la rue
la nuit.

Dans la buée de la fenêtre
du côté où il fait chaud,
il y a un petit bonhomme.
Un petit bonhomme sur le carreau.
Côté recto.

Ce n' est qu' un petit bonhomme
dessiné du bout du doigt,
il a des yeux mais il ne voit pas.

De l'autre côté de la fenêtre,
du côté où il fait froid,
il y a des tas de petits bonshommes
des petits bonshommes sur le carreau
sur la paille et dans la misère,
Côté verso.


Type de document : chants des petits griots

Auteur fictif : Griotin

Auteur réel : Olivier Douzou

Provenance du texte : Liste de l'éducation nationale

Référence : Les petits bonhommes sur le carreau

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.