optique chevalier

L’Optique Chevalier de la rue des Pyramides est à Afflelou ce que Cardin est à Tati. Son extraordinaire propriétaire est un transfuge des années 30 qui ne fume que des cigarettes très chic dans un costume avec nœud papillon. Homme intelligent et cultivé, il s’adonne à cette occupation publique comme pour braver l’oisiveté qui lui serait due. Le silence solennel du lieu rappelle que c’est le roi Louis XV qui octroya le droit de vendre des lunettes à cette boutique.
Je n'ai jamais vu l'opticien Chevalier en dehors de sa boutique…


Type de document : streetchroniques

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

Historique

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.