ainsi vivait

Ce n’était pas une décision, c’était un réflexe, un instinct, une espèce de notion du bien et du mal, un abandon à l’imprévu nécessaire.
(ainsi vivait Loula Luna)


Type de document : chants du chœur

Auteur fictif : Voix I & Voix II

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

Modes

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.