les pétroleuses

Rubrique "Instantanés"

— Les pétroleuses étaient les femmes engagées dans la Commune. On disait qu'elles mettaient le feu aux maisons.

— Et pourquoi elles voulaient mettre le feu ? C'était quoi la Commune ?

— Ah… je vois… il faut reprendre très en amont… Vous ne savez vraiment plus rien…

extrait de conversation entre une vieille femme et un jeune homme à la Ronde des Marchés.
Paris 11 juin 2005


Type de document : XIU : journal officiel

Auteur fictif : Le Journaliste

Auteur réel : anonyme

Provenance du texte : Printemps de la Démocratie

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

la plus belle demeure

La plus belle des demeures serait au versant lumineux d'une colline, près d'une cascade, dans l'ombre longue d'arbres tropicaux. Et quand viendrait avril, avec ses pluies sur le bassin …
… je m'étendrais sur le bois de la terrasse pour écouter la saison,
… je me déshabillerais pour danser nue sous les giboulées,
… je lirais dans mon hamac,
… je fermerais les parasols,
… je penserais à Paris, à la Cimmérie, aux terres d'Europe, à la Toscane,
… j'oublierais tout du jeu des perles de verre.


Type de document : carnets personnels

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.